Touche pas à ma forêt

Touche pas à ma forêt

Le collectif " Touche pas à ma forêt" est invité à intégrer le comité de massif de la forêt domaniale de Longeville

"Le comité de massif, qu'est-ce que c'est?

 

Il s'agit d'une instance se réunissant une fois par an pour faire le point sur les réalisations de l'année écoulée et les projets de l'année à venir en forêt domaniale de Longeville. C'est un lieu d'information et d'échange entre les acteurs de la forêt qui aborde les trois piliers de la gestion durable: accueil du public, environnement et production de bois.

Pour l'animer, n'hésitez pas à nous contacter pour présenter vos activités en 2016, vos projets en 2017 ou pour nous demander de traiter un sujet en particulier!"

 

Propos de Mathilde RADE, Chef de projet Accueil du public à l'agence régionale Pays de la Loire de l'Office National des Forêts.

 

 

 

Ce comité de massif a été lancé le 26 mai 2016. Pour cette première édition, seules les collectivités, l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) et le PNR Marais Poitevin (Parc Naturel Régional du Marais Poitevin) avaient été conviés.

Déjà à ce stade, la volonté d'élargir le cercle des participants à d'autres acteurs de la forêt était portée conjointement par Madame Sylviane BULTEAU, Députée de la Vendée, et Guylaine ARCHEVÊQUE, Directrice de l'agence territoriale ONF Pays de la Loire, présidentes du Comité de massif de Longeville.

 

Le collectif "Touche pas à ma forêt" a donc été convié au prochain comité de massif.

 

Saluons également la naissance d'une nouvelle lettre d'information de la forêt de Longeville: https://fr.calameo.com/read/0049902601679e32f038d

 

C'est avec un très grand plaisir que le collectif a accepté l'invitation.

 

Comme le collectif l'écrivait, il y a pratiquement un an:

"Nul doute qu'entre personnes de bonne volonté, des accords pourront être trouvés pour garantir à notre forêt son aspect paysager et son attrait touristique indéniable tout en favorisant sa régénération. Ce domaine boisé, fragile et vulnérable, nécessite une protection et une gestion sylvicole délicate et attentive. C'est un espace perçu comme libre et naturel, ouvert à tous gratuitement".

 

En effet, la spécificité de la forêt domaniale de Longeville, forêt littorale côtière, avec une fréquentation, tout au long de l'année, en constante augmentation, nous amène à définir notre forêt, au moins pour les parties jouxtant les communes, comme un parc forestier.

 

D'autre part, en liaison et avec l'accord de l'Office National des Forêts et de l'Education Nationale, le collectif réfléchit actuellement à une opération de replantage de pins maritimes sur la forêt domaniale.

 

 

 

 



27/11/2016
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres