Touche pas à ma forêt

Touche pas à ma forêt

Lettre adressée au Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la forêt et au Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Veuillez trouver ci-dessous la copie de la lettre adressée ce jour aux deux ministres dont dépend l'ONF et la liste des destinataires en copie de ce courrier.

Cette lettre résume bien la situation et nos attentes. Espérons être entendus.

 

                                                              

 

La Tranche-sur-mer, le jeudi 9 avril 2015

 

 

A Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt,

A Madame la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

           

 

 

Objet : La forêt domaniale de Longeville – La Tranche-sur-mer, Vendée.

 

Madame la Ministre /  Monsieur le Ministre,

 

La forêt domaniale de Longeville en Vendée, d’une superficie de 1.225,43 hectares, est implantée, pour 330 hectares, sur le territoire de notre Commune, La Tranche-sur-mer.

 

Entièrement protégé par la loi Littoral (article 146-6), l’ensemble des 330 hectares est placé en Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique ( ZNIEFF).

 

Le système de planification de la gestion de notre forêt publique est fondé sur les directives et schémas régionaux d’aménagement (DRA – SRA) et en particulier, sur le schéma régional d’aménagement Centre Ouest Auvergne Limousin, Forêts dunaires atlantiques.

 

Sur proposition du Directeur Général de l’Office National des Forêts, l’aménagement de la Forêt domaniale de Longeville, et en particulier, les 330 hectares de la Commune, fait l’objet d’un Arrêt d’aménagement forestier du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Direction de l’espace rural et de la forêt, signé par le Ministre, fixant le programme des coupes d’amélioration et de régénération par année pour la période de 2001 à 2020.

 

Le Directeur Général de l’Office National des Forêts est chargé de l’exécution de l’arrêté.

 

De très importantes dérives de ces règlements ayant été constatées sur le terrain, des rencontres ont été organisées avec les représentants locaux de l’Office National des Forêts afin d’obtenir le respect des engagements pris et l’application des directives, sans succès.

 

En conséquence, un collectif « Touche pas à ma forêt » a été créé le 6 mars 2015 dans le but d’informer la population de La Tranche-sur-mer.

En un mois, le nombre d’adhésions à notre collectif et des visites sur notre blog //touche-pas-a-ma-foret.blog4ever.com/ démontrent l’attachement de la population à sa forêt.

 

La succession accélérée des coupes rases non prévues et les modalités de ces coupes sans aucune prise en compte de la prépondérance de la dimension paysagère de notre station, provoquent pour le moins l’incompréhension et l’exaspération mais aussi la colère chez certains.

 

C’est pourquoi, Madame la Ministre /  Monsieur le Ministre, nous sollicitons de votre haute bienveillance votre intervention auprès du Directeur Général de l’Office National des Forêts afin d’obtenir :

        1)      L’arrêt immédiat des coupes rases de notre forêt parfaitement injustifiées et dénaturant, avec brutalité

                 et pour une longue période, notre environnement ;

        2)      Le respect des engagements pris par l’Office :

               a)      La préservation de l’intégrité des systèmes dunaires et de l’état boisé pour lutter contre l’érosion

                        éolienne,

               b)      Le respect des enjeux économiques et touristiques des massifs forestiers du littoral atlantique,

               c)      La préservation des richesses et de la biodiversité,

               d)     Le maintien de la perception paysagère,

               e)      La priorité à l’accueil du public,

                f)       Le classement secondaire de la production de bois.

        3)      Le respect par l’Office National des Forêts des directives ministérielles concernant l’aménagement

                 forestier de la forêt de Longeville et de La Tranche-sur-mer :

               a)      Respect du calendrier d’aménagement 2001 – 2020,

               b)      Maintien en zone sensible au niveau paysager du chêne vert avec élagage et débroussaillage,

               c)      Respect des densités d’arbres à l’hectare.

        4)      L’engagement immédiat de mesures réparatrices sur les coupes rases déjà effectuées afin de leur

                 rendre au plus tôt leurs aspects paysagers par l’enlèvement des rémanents d’exploitation

                 accentuant les risques d’incendie cet été.

 

Les forêts littorales et leurs lisières jouent un rôle important dans l’attractivité des lieux, la qualité de vie des habitants et la protection contre l’érosion éolienne et maritime ; la forêt domaniale de la Tranche-sur-Mer représente un atout touristique pour la Commune. Les coupes de plus en plus brutales qui la mutilent risquent de dissuader les touristes épris de nature de fréquenter notre station, ce qui, à terme, sera préjudiciable à son activité touristique.

 

Nous comptons, Madame la Ministre /  Monsieur le Ministre, sur votre vigilance afin que notre forêt littorale ne soit pas sacrifiée pour des raisons purement comptables.

 

Restant à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre /  Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

 

Le collectif « Touche pas à ma forêt ».

 

 

Destinataires :

 

            Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

            Madame la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

 

Copies à :

            Madame la Députée, Conseillère générale de la Vendée,

            Monsieur le Président du Conseil Régional Pays de la Loire,

            Monsieur le Président du Conseil départemental de la Vendée,

            Monsieur le Préfet de la Vendée,

            Monsieur le Maire de La Tranche-sur-mer,

 

            Monsieur le Directeur Général de l’Office National des Forêts,

 

            Monsieur le Directeur Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt,

 



08/04/2015
13 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres