Touche pas à ma forêt

Touche pas à ma forêt

Message du Président des Galopades Tranchaises

Les Galopades n'ont pas vocation à être le fer de lance d'une défense passionnée de notre environnement. D'autres ont cette mission.

J'aurais aimé qu'on défende en d'autres temps des parcelles aujourd'hui urbanisées .


En lançant ce collectif, Les Galopades attendent que de très nombreuses associations et des individuels fassent entendre leur voix contre ce bouleversement paysagé.

Que l'on ne se méprenne pas: nous ne connaissons rien à la gestion du domaine forestier, nous ne faisons que le constat de la destruction pour les 50 prochaines années d'un espace planté et devenu naturel. Cet espace , nous en faisons profiter des milliers de sportifs depuis 13 ans.De Paris à Bordeaux, sportifs de tous niveaux sont venus, viennent profiter de notre organisation et des tracés chaque année renouvelés.Reviendront ils sur des terres désolées ?

Depuis 13 ans , nous travaillons avec l'ONF sur la sécurité, la protection des espaces, les tracés. L'Office  nous ouvre la forêt, du moins ce qu'il en reste.


Nous attendons de ce collectif qu'il soit porteur de cette inquiétude sur la forêt, pas notre forêt, car elle ne nous appartient pas, nous l'empruntons juste à  nos enfants.

 

Philippe Jottreau, Président des Galopades Tranchaises.



10/03/2015
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres