Touche pas à ma forêt

Touche pas à ma forêt

Quelques précisions sur nos intentions !

Notre forêt avant:

DSC00765.JPG

 

DSC00766.JPG

 

 

Notre forêt après le passage de l' ONF:

 

DSC00822.JPG

DSC00826.JPG

 

DSC00833.JPG

 

DSC00835.JPG

 

DSC00842.JPG

40 hectares sur 330 hectares de notre joyau sont disparus !

 

Le collectif "TOUCHE PAS A MA FORET" a été créé, non pas pour rentrer en guerre contre l'ONF, en tout cas pas dans l'immédiat, mais simplement pour montrer notre attachement à cette richesse qu'est notre forêt.

Chacun d'entre nous comprend l'importance d'un entretien de ce joyau, et nous parlons bien d'un entretien. Il n'est absolument pas question d'accepter une régénération de la forêt par des coupes rases comme le fait actuellement l'ONF sous prétexte que les pins sont trop vieux. Entre parenthèses, il faudrait que l'ONF soit cohérent dans ses arguments à propos de la longévité d'un pin car certains de leurs panneaux d'informations indiquent une longévité de 200 ans, d'autres 100 ans et aujourd'hui l'ONF affirme qu'un pin a une durée d'exploitation de 80 ans.

Le collectif "TOUCHE PAS A MA FORET" n'a de raison d'être que de rappeler les engagements pris par l'ONF dans la gestion des massifs forestiers du littoral atlantique et, en particulier, de notre forêt: Préservation des richesses naturelles et de la biodiversité, perception paysagère et accueil du public. La production de bois demeure, dans ces massifs forestiers, un élément secondaire du fait de la très faible productivité des stations, de la médiocrité des produits et des difficultés d'exploitation.

Si pour l'ONF, notre forêt est médiocre et peu productive, on ne comprend pas pourquoi de tels massacres. En 1929, Monsieur MARSAT, Inspecteur Principal des Eaux et Forêts de Vendée, avait expliqué que le pin maritime se régénère très facilement par semis naturel à condition qu'il ne soit pas étouffé par des broussailles, chênes verts ou autres. Il était donc nécessaire d'entretenir et d'éclaircir la forêt tous les cinq ou six ans. Il était d'ailleurs, à cette époque, formellement interdit de ramasser les pommes de pins, formées d'écailles lignifiées entre lesquelles se trouvent les graines. Il y a donc bien d'autres solutions que les coupes rases actuelles.

Vous pouvez d'ailleurs vous même vous rendre compte de l'âge des pins qui viennent d'être coupés en comptant les anneaux ou cernes des souches. En moyenne, ces pins ont entre 50 et 80 ans. Comment expliquer alors leurs présences puisqu'aucune plantation n'a été réalisée par l'homme depuis la naissance de la forêt en 1850?

Nous vous laissons le soin d'en tirer, vous mêmes, les conclusions et comme je l'ai expliqué dans mon film, nous refusons que notre forêt soit prise en otage.

 

Il est donc important de s'inscrire comme "membre" de notre collectif sur ce blog. Toute association peut, après le vote de son bureau, s'associée et faire partie du collectif "TOUCHE PAS A MA FORET". Mais il est encore plus important que chaque personne, à titre individuel, s'inscrive: épouse, mari, enfants, amis, voisins etc...

 

La forêt compte sur vous toutes et vous tous !!!

 



08/03/2015
7 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres