Touche pas à ma forêt

Touche pas à ma forêt

Entre personnes de bonne volonté, des accords ont été trouvés !!!

Certains nous avaient affirmé: "On ne peut rien faire pour la forêt", "la forêt appartient à l'ONF", "Ils (l'ONF) sont chez eux". 

Certains même tentaient de rejeter la responsabilité  sur l'Etat et son gouvernement: "Les subventions de l'Etat ont été réduites, l'ONF  a besoin d'argent".

Certains nous invitaient à nous adresser directement à l'ONF pour toutes questions sur la forêt domaniale, reniant, sans scrupule, leurs responsabilités et leurs engagements. 

Certains même, surement par manque de discernement, et voulant se disculper en polémiquant, avaient souhaité la démission du Président des Galopades, mettant en péril la plus grande organisation de course nature de Vendée.

 

Notre démarche citoyenne et non politique comme certains l'ont prétendu, notre collectif "Touche pas à ma forêt" avec ses plus de 400 adhérents, nos courriers adressés à Monsieur le Ministre de l'Agriculture et  Madame la Ministre de l'Ecologie, dérangeaient et on peut encore aujourd'hui se poser la question: POURQUOI?

 

A l'évidence, notre action aussi juste soit-elle avait peu de chance d'aboutir sans soutien, car, comme d'autres l'ont évoqué, "on ne remet pas en cause le travail d'une administration et de ses fonctionnaires".

 

Madame la Députée et Conseillère départementale de Vendée et Monsieur le premier Vice-Président du Conseil Régional Pays de la Loire, candidat à la Présidence de notre belle Région, l'ont bien compris.

 

Je tiens au nom de tout le collectif à remercier très chaleureusement, Madame Sylviane BULTEAU et Monsieur Christophe CLERGEAU, ainsi que tous leurs collaborateurs, car, sans leur disponibilité, sans leur écoute, sans leur aide, aucun accord n'aurait été possible.

 

Après étude des textes publiés par l'ONF, nous avions constaté et dénoncé des dérives importantes sur le terrain.

 

Dans un courrier adressé aux deux Ministres concernés, Madame la Députée, après sa visite sur le terrain, avait pu constater que des améliorations sensibles pouvaient être apportées tant au point de vue de l'information des riverains que dans la mise en œuvre des travaux forestiers. La révision des procédures d'information dans le sens d'une meilleure transparence et des efforts pour le maintien de l'aspect paysager de la forêt ont été demandés à l'ONF. La mise sur pied d'un comité de massif (également proposée par le collectif) où siègeraient tant les collectivités que les associations concernées, constituerait un indéniable progrès.

 

Monsieur Christophe CLERGEAU, dans le cadre de sa démarche "100 jours pour oser les Pays de la Loire" et après avoir partagé nos préoccupations, avait reconnu qu'il était nécessaire d'apporter des améliorations au processus de régénération de la forêt, en concertation avec les élus et les citoyens, dans le souci de la préservation des paysages.

 

Monsieur le Ministre, Stéphane LE FOLL, en conclusion de sa réponse à Madame la Députée, précisait: "La création d'un Comité de massif, instance de concertation est un objectif sur lequel l'ONF, qui y est prêt, et les Collectivités doivent se mobiliser".

 

Madame Sylviane BULTEAU, comme elle s'y était engagée auprès du collectif, a reçu vendredi 6 novembre Madame ARCHEVEQUE, nouvelle directrice régionales de l'ONF.

 

Madame ARCHEVEQUE a déclaré avoir pris, d'ores et déjà, des contacts avec les élus des collectivités concernées par la gestion de la forêt domaniale. Elle a admis qu'il était nécessaire de mieux communiquer quant aux travaux engagés et à ceux à venir. Des communiqués de presse devraient être publiés et les maires pourront relayer l'information dans les bulletins municipaux. La qualité de l'information délivrée par le site internet de l'ONF sera, elle aussi, améliorée. Des pages dédiées seront prochainement créées. La création d'un comité de massif était tout à fait envisageable et sa mise en œuvre était possible dès 2016.

 

Sur le terrain, il faut noter de nettes améliorations. Une nouvelle coupe, jouxtant la rue des Citronniers, a débutée jeudi 3 décembre 2015. Les plus beaux arbres ont été préalablement marqués et maintenus sur le terrain afin de réensemencer naturellement notre forêt.

 

DSC01005.JPG

 

 

 

 DSC01004.JPG

 

 

La mise en place du Comité de massif, réunissant autour d'une même table les Collectivités, les associations concernées et l'Office National des Forêts, devrait permettre une négociation en amont des travaux forestiers à venir. Elle devra permettre à chacun d'exposer clairement ses objectifs, ses arguments et ses contraintes. Nul doute, qu'entre personnes de bonne volonté, des accords pourront être trouvés pour garantir à notre forêt son aspect paysager et son attrait touristique indéniable tout en favorisant sa régénération. Ce domaine boisé fragile et vulnérable nécessite une protection  et une gestion sylvicole délicate et attentive. C'est un espace perçu comme libre et naturel, ouvert à tous gratuitement.

 

Les avancées ne s'arrêtent pas là.  Car si notre forêt domaniale est un site remarquable recherché par les populations,  ce n'est pas le seul. La dune grise en bordure de forêt est également en danger. Sa gestion est également confiée à l'Office National des Forêts.

 

La Terrière 003.jpg

 

La Terrière 006.jpg

 

 

La Terrière 011.jpg

 

 

Saluons également la future mise en place du sentier littoral, indispensable à une bonne gestion de la circulation des usagers sur la dune et depuis si longtemps réclamée par tous les défenseurs de la nature ou plus simplement, les défenseurs du patrimoine tranchais.

 

Le collectif "Touche pas à ma forêt" peut être fier de ces avancées.

Sans heurt, sans violence, sans polémique, avec l'aide d'élus disponibles, à l'écoute des citoyens, sensibles à la préservation de notre patrimoine  et de la nouvelle directrice régionale de l'ONF, une instance de concertation, le comité de massif, va voir le jour.

 

Un grand merci à Monsieur Stéphane LE FOLL.

Un grand merci à Madame Sylviane BULTEAU.

Un grand merci à Monsieur Christophe CLERGEAU.

Un grand merci à Madame Guylaine ARCHEVEQUE.

 

 



07/12/2015
17 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres